Thomas BROGGINI

Se présenter en un millier de signes : périlleux exercice de style. En dire un peu, beaucoup, ne rien dire du tout ? Cruel dilemme pour qui cultive le paradoxe de sa discrétion et d’une ambition sans borne… Formalités d'usage, quand même. Portugal, Italie, Vosges : mon sang se promène entre ces terres piétinées par les plus fins comiques de mon entourage. J'ai 21 ans et un semblant de moustache au moment d'écrire ces lignes. En CM2, je confie à un professeur qui s'en rappelle sans doute encore ma volonté de devenir... Zidane. Raté ! Pas (beaucoup) de talent, pas (du tout) de physique, j'emprunte un chemin de traverse vers une vie de procuration. Décide de devenir journaliste "sportif" ("de sport", diraient les puristes). Rentre à Vosges Matin mes 18 ans à peine consommés, parce qu'il faut bien commencer quelque part. Et rêve de L'Equipe, dont il m'arrive parfois de parler comme certains de la Sainte Bible. Voilà. Ce n'est pas tout. Cela suffira.

Author: THOMAS.B

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *