RENCONTRE AVEC

Robin Minchom : le journalisme à l'heure du live

Publié by on 10:35 in Nouvelles pratiques, Rencontres | 0 comments

Robin Minchom : le journalisme à l'heure du live

Robin Minchom est spécialiste du journalisme digital à ScribbleLive. L'entreprise développe des outils spécifiques au traitement de l'information en direct à destination des rédactions web. Lors des Assises du journalisme 2014 à Metz, il est revenu pour Obsweb Mag sur les spécificités du live blogging.

(suite…)

Nicolas Tochet, génial touche à tout

Publié by on 10:41 in CULTURE, Rencontres | 0 comments

Nicolas Tochet, génial touche à tout

Délégué artistique pour Metz en Scènes, chroniqueur à ses “heures perdues” pour La Semaine et musicien, Nicolas Tochet multiplie les casquettes et ça n‘a rien à voir avec le hasard.

“J’ai commencé par rater mes études après avoir obtenu mon bac à 16 ans” lance Nicolas Tochet. La formule est forte mais pas nécessairement vraie. Il en a maintenant 39 et travaille comme délégué artistique pour Metz en Scènes, rôle qu’il occupe depuis 5 années. Personnage central de la vie culturelle messine , il rate le service militaire après avoit fait objection de conscience. Par la suite, il travaillera à la bibliothèque universitaire messine. C’est d’ailleurs entre les allées serties de livres qu’il rencontre le guitariste de son groupe de rock progressif : Mélatonine.

Après cet interlude livresque, il reprend ses études. Enchaine une licence en projet culturel puis un master, cette fois en expertise culturelle. “ A l’époque il y avait beaucoup moins de formations axées sur la culture” raconte-t-il au coin d’une table ronde à coté de la Chapelle des Trinitaires. A ce moment là, il joue de la basse et s’occupe déjà d’associations. En 2003, il sort avec son groupe un deuxième album, qui fait l’objet d’un papier dans les Inrockuptibles. “ Je lisais les Inrocks toutes les semaines, et c’est là que j’ai voulu voir et comprendre l’envers du décor, comment le processus prenait vie” confie-t-il. Si la musique l’amène vers la culture, la culture elle,le ramène inéxorablement vers la musique. Depuis quelques années ont passées et Nicolas Tochet a gardé l’envie de ses débuts.

Vidéo de l'inauguration de la BAM à Metz-Borny (crédit : Clément Protto)

Même si la quarantaine approche irrémédiablement il apparait encore jeune et svelte. Derrière ses lunettes rondes se distingue un regard vif et bienveillant. Bienveillance qu’il entretient notamment avec les groupes locaux. “ Les gens ont parfois l’impression que j’ai toujours été là, mais c’est faux !”. S’il est déjà un taulier de la vie culturelle messine, il n’en reste pas moins modeste : “Même si ça n’avait pas été moi, les choses auraient changées”. Depuis l’ouverture de la BAM (Boîte à Musiques) à Borny dans la banlieue messine, Nicolas Tochet ajoute une autre corde à sa basse, alors qu’il est déjà en charge de la partie artistique de l'Arsenal et des Trinitaires. Symbole avec le centre Pompidou du nouvel effort culturel mis en place par la ville – et par son appui également- la nouvelle salle de concert acceuillera des artistes tels que Yodélice, Chinese Man ou Christine and The Queens. “Le but n’est pas de faire venir les têtes d’affiches, mais qu’il y ait une nouvelle dynamique associative, encore plus forte, c’est une politique à laquelle je tiens”. Car c’est la passion associative, la coopération entre le plus petit et le plus gros maillon de la chaîne qui intéresse ce dernier. “ Je ne veux pas que ça soit comme à l’Autre Canal, où ils ont peu à peu abandonner cet esprit” raconte-t-il. Polyvalent, Nicolas transmet aujourd’hui son savoir et son expérience aux plus jeunes, et donne des cours aux L3 Musiques actuelles à la faculté de Metz. Nouvelle orientation ou casquette supplémentaire ?

Alexandre La Monaca