Good Morning England : un film hommage à Radio Caroline

Radio Caroline est LA radio pirate britannique qui a révolutionné les ondes dans les années 1960. Bercé par ce souffle de liberté, Richard Curtis a produit le film Good Morning England (The Boat that Rocked en anglais) sorti en 2009 dans les cinémas. L'histoire romancée de Radio Caroline a largement inspiré le réalisateur dans une comédie à l'humour décapant.

 

Good Morning England

Good Morning England, réalisé par Richard Curtis, est sorti en 2009.

 

"Ce n’est qu’une voix et de la musique, cela a pourtant envahi l’Angleterre, cela s’infiltre dans tous les foyers anglais (...) Cela c’est Radio Caroline, la radio clandestine aux 38 millions d’auditeurs." Ce sont les mots scandés par Paul Louis Soulier dans l’émission Les Actualités françaises, diffusée le 24 mars 1965. Emblématique, Radio Caroline inspire. En 2009, le réalisateur britannique Richard Curtis (Love Actually, About Time) romance l’histoire de la radio clandestine dans le film The Boat that Rocked, avec un casting de choix : Bill Nighy, Philip Seymour Hoffman, Emma Thompson, Nick Frost… Si Richard Curtis décide de s’inspirer de Radio Caroline pour créer Radio Rock (nom de la radio clandestine fictive dans le film), c’est parce que la voix de l’Emperor Rosko a largement bercé son enfance, dans les années 1960. "J’ai un souvenir très clair. J’étais dans mon lit superposé avec mon transistor sous l’oreiller. Le son était au minimum, pour que mes parents ne l’entende pas", confie-t-il dans un entretien à The Telegraph, en mars 2009. Ses souvenirs et son amour pour la pop music se retrouvent complètement dans le film, avec 62 chansons au compteur.

.

.

Mais comédie britannique oblige, l’ambiance est à la fête et le slogan "sex, drugs and rock’n’roll" est respecté à la lettre. Un concept dont les vrais locataires des navires de Caroline ne profitaient pas vraiment... Largement romancé, le film met en scène une explosion de vie sur le bateau de Radio Rock, et les jeunes femmes dénudées sont légion… En réalité, "l’atmosphère à bord n’était pas si joviale", souligne Daniel Lesieur, auteur de L’Histoire des Radios pirates, de Radio Caroline à la bande FM. Les animateurs de la station ont des conditions de vie austères : tempêtes accompagnées du mal de mer, ennui… Même si certains ont le pied marin, comme l’Emperor Rosko qui a fait son service militaire dans la marine américaine, on est loin des soirées de débauche dépeintes par Richard Curtis. Pour éviter de tomber dans la déprime ou que des tensions éclatent entre les membres, l’équipe change régulièrement. Les animateurs se relaient toutes les deux à trois semaines. De retour sur la terre ferme, les DJ peuvent profiter de leur célébrité. Car ils sont des vedettes à part entière, à l’égal des chanteurs et groupes qu’ils diffusent. Ils font pleinement partie de l’image Radio Caroline. Mike Pasternak, dit “Emperor Rosko” est une figure emblématique de la station. Américain, ses influences d’outre-atlantique dont de lui un des DJ les plus aimé par les auditeurs. Radio Caroline a définitivement marqué et la culture populaire.

 

Maya Diab, Anaïs Lecoq et Marie-Charlotte Méoni

 

Author: MARIE-CHARLOTTE.M

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *