Au rythme de la pagaie

Le club de canoë-kayak d’Asfeld a organisé un championnat de slalom et un sélectif régional sur la rivière Aisne, le 21 septembre. Une compétition importante en présence de deux performeurs.

De nombreux compétiteurs ont été accueilli par le canoë-kayak d'Asfeld, pour le championnat de slalom et le sélectif régional. Cet événement a remporté un vif succès. Organisé par les adhérents et bénévoles dont Loïc Bourgeois, président du CSNA (Centre des Sports Nautiques d’Asfeld), "il a fallu deux mois de préparations". "Les compétiteurs étaient 134 sur la ligne de départ." D’origines diverses, les kayakistes sont venus de Champagne-Ardenne et aussi des régions voisines et plus éloignées. Deux courses ont eu lieu pour effectuer un classement final. Les performances ont tenu compte du temps pour effectuer le parcours. "C'est une course contre la montre où les concurrents doivent slalomer entre les 22 portes, de couleur rouge ou verte. Le but est de passer dans le sens de la descente pour les vertes et en remontant pour les rouges, sans les toucher. Chaque erreur donne lieu à une pénalité de 2 points en cas de contact et de 50 points si un franchissement est incorrect. Ces sanctions sont ensuite ajoutées au temps réalisé, qui est converti en points (1 point pour 1 seconde)", explique le président. Des juges sont présents sur le parcours pour contrôler.

 

Deux compétiteurs de nationale 1 se sont présentés sur la ligne de départ

"C’est un plaisir d’être à Asfeld"

Tous les clubs inscrits pouvaient concourir. Des minimes aux seniors en passant par les cadets et les juniors, le canoë-kayak est pour tous les âges. Canoë ou kayak monoplace, les familles sont toujours présentes pour apporter leur soutien et les locaux ont aussi fait le déplacement. Pour les plus performants, ce sélectif est aussi un moyen de gagner des points, pour ensuite évoluer dans les classements et passer en national 3. L’objectif ultime est d’atteindre la national 1 (ligue 1 au football), comme les deux locaux présents pour l’occasion. Caroline Bourry, qui évolue dans le club de Vaulx –en-Velin, dans la banlieue lyonnaise, confie que "c’est un plaisir d’être à Asfeld." Elle faisait partie durant 5 ans du Reims Olympique Canoë Kayak (ROCK) et a terminé à la 9ème place sur 30 kayakistes monoplaces lors de la coupe de France la saison passée. Pour Louison Tanet, du club de Dormans, dans la Marne, le palmarès est plus grand. Il est champion du monde par équipes en 2012 et 6ème en individuel à Bourg-Saint-Maurice. Son déplacement à Asfeld le ravi. "L’accueil du CSNA est vraiment sympa. C’est un super club, avec une bonne organisation."

Marquer les esprits

Tous deux ont descendu la rivière Aisne. Sur l’eau, la tension était importante pour faire le meilleur temps possible. Au bord de l’eau, l’ambiance suivait pour encourager les participants. Les enfants sont évidemment ceux qui font le plus de bruit. Aucune limite pour aider les amis qui se donnent pour la victoire. Pour clore cette journée, la remise des prix à récompenser les meilleurs de chaque catégorie et pour chacun, un tube de dentifrice. Cadeau original, qui a marqué les esprits.

Author: Caroline Puissant

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *