À la découverte des concours étudiants

Les concours étudiants, très peu connus encore aujourd'hui, sont un bon moyen pour les étudiants d'exprimer l'ensemble de leurs talents. Ils sont destinés à tous types de formation de l'enseignement supérieur. Organisés par des professionnels, des indépendants ou des instances universitaires, ces compétitions pluridisciplinaires favorisent les initiatives voire même soutiennent la création artistique estudiantine.

200 lycéens issus de 26 établissements français ! C'est le nombre impressionnant de participants qui se sont réunis le 31 janvier dernier lors des Olympiades de physique. Pour la première fois hors de Paris, ce concours renommé se délocalisait en province pour s'installer à l'Université de Lorraine, dans l'enceinte de la Faculté des Sciences de Nancy. Dans le milieu étudiant, cet événement national reste discret. Pourtant, depuis de nombreuses années il en existe une multitude à dimension régionale ou nationale. Très peu connus, aussi bien du grand public que du domaine universitaire, ces concours disposent néanmoins de nombreux avantages économiques, humains et professionnels.
Aucun statut particulier n'est demandé pour organiser ce type d'événement. Une entreprise, une rédaction, une association ou encore des instances publiques sont libres de créer une compétition étudiante. Il en existe une grande diversité et bien évidemment, l'organisateur a un impact réel sur son prestige en retour. Le supplément mensuel du Monde, "Le Monde Diplomatique", a par exemple lancé depuis quelques temps, un concours d'écriture journalistique. L'article rédigé est lu par un jury réputé et le vainqueur voit son papier publié et rémunéré dans le journal. De plus petits organismes, comme "L’Étudiant", s’attellent aussi à ce genre d'exercice. Un concours sur la photographie avec des thèmes spécifiques est proposé en 2015. Dans la grande majorité des cas, ils sont à mouvance nationale. Souvent, une présélection est établie en amont, à l’échelle régionale. Comme la plupart des compétitions sportives, il faut d'abord réussir à représenter sa région. Certains concours indépendants sont organisés en partenariat avec de nombreuses entreprises de presse, et même parfois avec le soutien du ministère de l'enseignement. Sans oublier les écoles et les universités. C'est le cas du concours "Génération Développement Durable".

Soutenir les initiatives étudiantes

Tous les ans, le Cnous-Crous organise un événement national autour d'un thème, comme "Lumière" pour 2014-2015 ou "Sauvage" pour 2015-2016. Les domaines de la bande dessinée, la nouvelle, la photographie, le film, la peinture et les arts numériques sont regroupés autour de ce sujet en cinq concours distincts. Les créations sont d'abord évaluées par un jury régional qui fait une sélection des meilleures œuvres. Puis des jurés nationaux élisent le ou les futur(s) grand(s) vainqueur(s). Les récompenses sont attribuées aussi bien au niveau local qu'au niveau national. Les concours du Cnous-Crous sont destinés seulement aux étudiants. Pour pouvoir prétendre y participer, il faut être inscrit dans un établissement de l'enseignement supérieur étant capable de fournir une carte étudiant dont la photocopie est indispensable. Chaque créateur de ces événements  choisit à quel type de public ils sont destinés. Cela varie parfois en fonction des organisateurs. L’intérêt de certains est de mélanger les filières, afin de permettre une remise en question constante du travail effectué. Le plus souvent, il n'y a aucune contrainte ou restriction, ce qui a pour but de laisser parler totalement l'imagination des concurrents.

À travers ces concours, les organisateurs sont animés par une forte volonté d'aider les étudiants dans leurs projets. Ce soutien s'effectue notamment par le biais d'expertises, de  mises à disposition de matériels ou de locaux mais aussi par un apport financier important pouvant aller jusqu'à 500 euros. Cette somme est déterminée en fonction du dossier présenté au moment de l'inscription. Lors de ces événements, les différents lieux de vie étudiante comme les résidences ou encore les restaurants se muent en véritables centres d'échanges culturels où se rencontrent tous les candidats issus de l'ensemble de la francophonie. L'objectif principal est d'encourager et d'inciter la nouvelle génération à se lancer dans la création et l'innovation.

Jusqu'à 3500€ de gains !

L'aspect compétitif d'un concours représente une expérience enrichissante sur plusieurs plans. En effet, il y a d'abord un aspect économique non négligeable pour les lauréats. Celui portant sur le thème du développement durable rapporte respectivement 3500€, 2500€ et 2000€ pour les trois premiers prix. Des sommes relativement importantes en ces temps difficiles qui peuvent donc donner une aide précieuse aux étudiants désirant rejoindre des écoles payantes. Naturellement, les gains sont relatifs à la qualité du concours effectué. Au-delà de l'apport financier, c'est avant tout une aventure humaine extraordinaire faite de découvertes et de rencontres. La possibilité de concourir en groupes composés de personnes issues de formations différentes permet de s'ouvrir, de découvrir et d'apprendre. En effet, une équipe composée d'étudiants venant de divers horizons permet une remise en question permanente ainsi que la production de dossiers innovants et originaux. D'un point de vue professionnel, être lauréat permet également d'enrichir son curriculum vitae. Cela ajoute une ligne prestigieuse qui démontre une capacité à mener un projet à son terme, seul ou en groupe, sur plusieurs mois. C'est également une réelle mise en avant de la motivation de l'étudiant.
Par ailleurs, il est certain que lors d'un entretien d'embauche une telle expérience ne passera pas inaperçue aux yeux des recruteurs.

Myrtille Drouet, 24 ans, a remporté l’édition 2014 du concours étudiant ‘‘Génération Développement Durable’’. Cette jeune diplômée en architecture d’intérieur a été récompensée d’une belle somme de 2 500€ et d’un accompagnement de projet chez Bouygues Immobilier. « J’ai eu l’apport de mes professeurs pour développer mon projet. J’ai aussi pu compter sur l’apport technique de mon tuteur, ainsi que sur les conseils de nombreux professionnels rencontrés »

Les concours étudiants apportent autant aux organisateurs qu'aux participants. Ils constituent une expérience humaine incroyable et représentent un aspect économique très intéressant. Ils permettent également d'enrichir le curriculum vitae et, de ce fait, d'ouvrir les portes de l'emploi plus facilement. L'ensemble de ces raisons explique pourquoi le nombre de candidats est en constante augmentation ces dernières années. Ces événements sont en tous points bénéfiques, laissant une libre expression à la nouvelle génération qui assurera la relève quelques années plus tard. En cette période de crise, le concours représente donc une façon efficace de se démarquer afin d'accéder au monde du travail.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Marius Schneider

Author: Marius.S

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *